Amis-Lecteurs (Les Lectures d'Angeselphie)

Amis-Lecteurs (Les Lectures d'Angeselphie)

(Piatek Dorothée) Le silence des oiseaux

silence.jpg

 

Editions: Seuil

180 pages

11 euros

 

 

4ème de couverture

 

Enfermé au bagne de Belle-Ile pour avoir volé un morceau de lard, Marcel n'est plus que l'ombre d'un enfant.

Pourtant, une petite flamme reste allumée au fond de son âme.

S'il essaie de s'échapper, Marcel risque la noyade. Mais s'il ne tente rien, cette petite flamme pourrait s'arrêter de briller pour toujours...

 

Un récit poignant inspiré de l'histoire méconnue des prisons pour enfants.

 

 

Mon avis

 

Ce livre nous emmène au coeur même de la vie de Marcel, un jeune garçon de 12 ans qui n'a malheureusement pas été gâté par la vie. Depuis son plus jeune âge, il est baladé dans différentes familles d'accueil. Aucune n'est capable de lui apporter l'amour donc il a tant besoin. La dernière en date ne trouve rien de mieux que de l'accuser d'avoir volé un bout de lard. Pour ce délit, il se retrouve condamné à passer un séjour dans le centre d'éducation de Belle-ile. C'est là qu'il apprendra son métier. Il ne ressortira de ce centre qu'à l'âge de 21 ans.

Si cette histoire paraît tragique au début avec une connotation positive tout de même étant donné qu'il est censé apprendre son métier, il n'en est rien au final. L'histoire qu'on nous décrit est inimaginable. C'est en effet face à une triste réalité que nous sommes confrontés car la vie de Marcel n'a absolument rien à voir avec ce qu'on nous avait fait entendre. Entre violence, harcèlement et abus, il n'y a rien de très positif à cela.

 

Ce qui est incroyable avec ce livre, c'est qu'il est tiré de faits réels. En effet, le centre de Belle-île a réellement existé. Il a ouvert ses portes en 1880 et les a seulement fermé en 1977. C'est en sachant cela que je peux vous dire que cette histoire glace le sang deux fois plus. Même si Marcel est un personnage fictif, se dire qu'il est inspiré de l'histoire de jeunes enfants ayant vécu cela est épouvantable!

 

D'habitude, je vous parle des personnages, de leurs styles, de leurs traits de caractère. Aujourd'hui, je ne le ferai pas. Certes, ils sont nombreux mais pour moi, il y a plus important dans cette histoire que ceux-ci. D'ailleurs, outre l'horreur de ce récit, Marcel véhicule un message d'espoir. Malgré l'enfer qu'il vit au quotidien, il continue à lutter, à espérer, à rêver d'un monde meilleur. A sa place, beaucoup auraient baissé les bras. Ce n'est pas son cas. Sa force de caractère est admirable. Oups, sans le vouloir, je vous ai quand même parlé des personnages.

 

Juste quelques mots sur le style... Il est des plus simples et des plus fluides. On y trouve des chapitres extrêmement courts, ce qui facilite la lecture. Le vocabulaire n'est absolument pas compliqué. C'est Marcel le narrateur, il parle donc en "je". Une grosse prise de risque qui fait mouche. Il nous explique son histoire 4 ans après avoir quitté ce centre. Grande originalité de ce livre: chaque chapitre, ou presque, est introduit par un poème. Un magnifique poème qui, plusieurs fois, m'a donné des frissons. Ces poèmes ont été écrit par l'auteur du roman et mis en musique par "ARM". Quelle chance de pouvoir lire chaque poème tout en l'écoutant. Deux formes artistiques mélangées pour le plus grand plaisir des lecteurs. Pour ceux qui veulent en profiter, voici le lien: Le silence des oiseaux en musique.

 

Plusieurs thèmes sont donc évoqués dans ce livre. Parmi ceux-ci, les prisons pour enfant comme vous l'aurez sans doute compris mais aussi la maltraitance, le harcèlement et bien d'autres encore. Quelques petits reproches à faire... Tout d'abord, certains thèmes sont évoqués de manière très superficielle. On aimerait un peu plus de développement. Mais qu'importe... Même si l'action est peu présente, l'émotion, elle, est constante. D'autre part, le récit est un peu court. Quelques pages supplémentaires auraient été un réel bonheur.

 

Cela faisait longtemps que je n'avais plus autant pleuré avec un roman pour adolescents. On est happé dès le départ par le récit et il est difficile de le quitter avant la fin. Rien ne nous est épargné, l'auteur ne met pas de gants. Avec un ton calme, l'auteur nous surprend. Nous sentons la révolte à travers son écrit.

 

Vous l'aurez compris, il s'agit, ici, d'un gros coup de coeur malgré quelques petits défauts. Un roman magnifique à la couverture sublime mais surtout un roman terriblement bien documenté. Un roman qui touche au plus profond, un roman qui ne peut pas laisser insensible. Bref, un roman que je vous conseille absolument.

 

 

 

Challenges

 

1) Un mois= une illustration, c'est par ici...

 

//2.bp.blogspot.com/-M1oBzYOM-3c/UL34BDRc8oI/AAAAAAAAaf8/nyxSVkOOGjI/s1600/2012-12-02-7679.JPG

 

2) Petit bac 2015, catégorie "animal"

 

petit bac 2015

 

3) Challenge 2015 - De A à Z

 

https://atouchofbluemarine.files.wordpress.com/2014/12/97755087.jpg

 

 

 

 

 



07/02/2015
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 157 autres membres